Product Description

Shampoing Volume Barbe – Imperial Beard (150ml)

Imperial Beard shampooing volume a comme actif principal Hair volume complex® composé de plantes BIO, des graines de Psyllium, de racine de Ginseng, lamier blanc et glycine pour :

– Son action sur le volume de la barbe

– Son action astringente et anti-inflammatoire

– La tonification et la stimulation du poil

  • Une protection de la barbe contre la pollution atmosphérique. Impérial Beard Shampooing contient l’actif Cell’intact® fabriqué à partir de graines de Sarrasin qui est un ingrédient écologique et biologique certifié EcocertCell’intact est naturellement riche en minéraux, une composition idéale pour protéger la peau des agressions externes et renforcer la barrière cutanée. La protection est un bouclier contre la pollution atmosphérique (particules fines et divers polluants)
  • Une protection contre les démangeaisons et les irritations. Nous avons incorporé dans le shampooing Imperial Beard l’actif TitreExtract® qui est un actif antibactérien à base de la plante Hamamélis certifiéL’Hamamélis à comme propriété d’être purifiante et astringente.
  • Le shampooing Imperial Beard de par sa formule nourrit, assouplit le poil, rend la barbe douce. Une barbe visiblement volumineuse et soignée.
  • Parfume votre barbe avec en note de tête des senteurs florales de baie rose et Genévrier et en note de fond un léger parfum boisé et exotique de Musc, ambre et vanille.
  • Fabriqué en France, sans paraben, sans colorant, sans sulfate, sans alcool et non testé sur les animaux.

MODE D’EMPLOI

Prendre une noix de shampooing aux creux des mains et l’étaler sur la barbe préalablement mouillée. Faire mousser uniformément en massant soigneusement. Rincer abondement à l’eau claire et sécher délicatement en tapotant avec une serviette sèche.

L’HAMAMELIS

Origine Botanique : Appartenant à la famille des Hamamélidacées, l’hamamélis de Virginie est un arbrisseau vivace natif d’Amérique du Nord et du Canada et poussant à l’état sauvage dans les forêts sèches de ces contrées. Aujourd’hui également cultivé en Europe, cet “arbre aux araignées” offre des branches tortueuses et souples pouvant atteindre cinq mètres de haut et sur lesquelles s’épanouissent de longues feuilles de couleur vert mat. A l’automne, ces dernières laissent place à de nombreuses petites fleurs jaune vif aux pétales allongées et à l’odeur de thé. Apparaissent également à cette période des capsules explosant à maturité pour laisser s’échapper deux graines noires.

Utilisations ancestrales : L’hamamélis est une plante utilisée depuis toujours dans la médecine traditionnelle pour réaliser des teintures ainsi que des onguents. Déjà, les Amérindiens à leur époque avaient détecté ses propriétés médicinales et s’en servaient pour guérir les blessures mineures ou encore pour apaiser l’eczéma. Ils préparaient également une décoction avec les feuilles car il était dit que ce breuvage offrait des vertus magiques. Parallèlement, à cette même époque, les peuples d’Amérique du Nord utilisaient les branches d’hamamélis pour déceler les sources souterraines. Ce sont ces deux légendes qui lui valurent le surnom de “noisetier des sorcières”. Ce n’est qu’au XIXème siècle, au retour des Colons, que cette plante fit son apparition en Europe où elle servit pour fabriquer de nombreux remèdes mais également des eaux de toilette.

LE SARRASIN

Egalement appelée «blé noir», la plante tire son nom latin (Fagopyrum) du fait de la ressemblance de ses grains avec le fruit du hêtre (Fagus). Il appartient à la famille des Polygonacées et est considérée comme une pseudo-céréale. Cette plante annuelle très résistante appréciant les sols pauvres voire acides, ce qui en fait une plante parfaitement adaptée à la culture biologique. Le Sarrasin offre de petites fleurs blanches à roses en forme de grappes serrées ainsi que des feuilles élancées en forme de cœur pointu, se développant sur des tiges rougeâtres. Son fruit n’est autre que la graine de sarrasin, de couleur beige a grisâtre et de forme trigone. Le sarrasin est considéré depuis de nombreuses années comme idéal à l’alimentation animale du fait de sa haute teneur en protéines. Il est utilisé en agriculture pour sa capacité à assainir les sols et à les ouvrir pour les cultures à venir. On le retrouve également dans la cuisine ou selon les pays, le grain sert à fabriquer de la farine pour créer des galettes ou encore du thé. L’activiste antioxydante du sarrasin est 2 à 12 fois plus élevée que celle de la plupart des autres céréales. Sa teneur en protéines représente entre 10 et 12% de son poids sec.

LE GINSENG

Le Ginseng est une des plantes les plus connues dans la médecine traditionnelle chinoise: et pour cause, les Chinois l’associaient comme un remède pour tous les maux. En témoigne l’étymologie de son nom scientifique: en effet, Panax vient du mot grec « Pan » qui signifie « tout » et de « akos » signifiant « guérir/remède ». Une signification qui souligne davantage l’immense diversité de ses bienfaits. Également appelée « racine de vie » ou « racine d’immortalité » en Asie, il y est considéré comme étant la plante la plus puissante qui existe, si puissante qu’elle pourrait restaurer la vitalité même des plus faibles. Le Ginseng est reconnu pour, fournir de l’énergie, améliorer les fonctions cognitives, ralentir la chute des cheveux et des poils, combattre la baisse de la libido, renforcer le système immunitaire, lutter contre le vieillissement de la peau et la rendre plus belle.

Imperial Beard